bandeau header

Comite de fleurissement23
Le comité de fleurissement a été créé le 10 mars 1971. Il est composé habitants bénévoles se dévouant pour le fleurissement local des massifs et jardinières sur les places communales et aux abords des avenues de la commune, avec la collaboration de services techniques communaux.

Traditionnellement, en août, le comité visite tous les quartiers de la commune pour établir le classement local des maisons fleuries des particuliers.

 La remise des prix a lieu en février de l'année suivante lors de l'assemblée générale.


Fleurissement


Le comité participe à l'animation de la commune d'abord en organisant annuellement un concours de belote, mais surtout un marché aux plants de fleurs et légumes en mai depuis 2004. Depuis 2016, il organise un quine-loto au mois de novembre.


Par le passé, le Comité a organisé une " fête des battages des gerbes de blé " récoltées à la moissonneuse-lieuse (1986 à 1999) ; ainsi qu'un vide-greniers (1999 à 2015). 

Comite de fleurissement22

Une commune aux deux fleurs

La commune de Saint-Denis a obtenu sa première fleur au classement régional des communes fleuries en 2001 et la seconde en 2003.

Les membres du comité de jumelage ont participé avec le comité départemental au congrès des chrysanthémistes à Bourg puis aux Floralies avant de présenter leurs propres réalisations aux Floralies de 2000 (sur le thème de la mairie de Saint Denis), de 2009 (la Veyle), de 2013 (les couleurs Tropicales) et 2017 (éclats d'eau).

Les présidents successifs

1973-1983 Gilbert Bonnat
1983-1989 Félix Douvre
1989-1995 Renée Vulin
1995-2011 Raymond Marvie
Depuis mars 2011 Bruno Marvie

Un peu d'histoire

Dans les années 1960, Paul Subtil est maraîcher à Saint-Denis et conseiller municipal. Au hasard d'une rencontre avec Jean Curt aussi maraîcher à Bourg et président du comité départemental du fleurissement, celui-ci suggère à P. Subtil : " Vous devriez créer un comité de fleurissement à Saint-Denis ". Mais un certain M. Bozonnet fait remarquer : " Les fleurs ne se mangent pas ! ". Plus tard, le maire Albert Ecochard fait remarquer que l'if (qui connut la Révolution) et situé devant l'entrée de l'église devrait être taillé. Ce sera chose faite par plusieurs habitants dont Hubert Curt (garde-champêtre), Camille Morand (artiste-peintre), Georges Picard. Cette intention de l'entretien du patrimoine végétal n'a-t-il pas été une des bases vers la création d'un comité local de fleurissement ? Aucun doute : ces habitants sont parmi les membres fondateurs du comité qui deviendra une association déclarée loi 1901 en 1973.

Article de Jean-Paul Thouny - Ne ratez pas les Floralies en septembre 2017