bandeau header

Lorsque vous longez le bâtiment du pôle socioculturel de Saint-Denis, vous passez devant des bacs en pierre, aujourd'hui transformés en bacs à fleurs. Mais connaissez-vous leur véritable origine ou utilisation ?

Les plus courants

Ces deux pièces étaient des saloirs destinés à la conservation du lard des porcs en général tués une fois par an dans nos fermes. Les morceaux de viande immergés dans une solution à base de sel étaient ainsi conservés à température constante.

Ils proviennent d'une ferme de Lacoux (Hauteville) offert par un descendant, M. Florian Biajoux qui habitait au hameau de la Richonnière.

Oublies 04 bac3  Oublies 04 bac2

Original

Plus rare, ce bloc était destiné à la conservation d'une meule de Comté.

Oublies 04 bac4

Les plus grands 

Deux spendides auges à cochon qui se trouvaient en ce lieu, lorsque la ferme Robin était en activité.Oublies 04 bac1

Article de Gérard Colignon