bandeau header

UN VRAI RECORD POUR UN JEUNE DE SAINT-DENIS

En 1982 un jeune garçon de Saint-Denis, âgé de 8 ans, fut détenteur d’un record peu ordinaire.

Hab 18 Darme record1Le 26 septembre 1982, la section d’aéromodélisme de l’aéro-club de Bourg, organisait une démonstration d’avions modèles réduits radioguidés. Pour agrémenter cette manifestation, un concours de lâcher de ballons a été organisé pour les spectateurs.

Pour 5 francs, un ballon était gonflé à l’hélium. Une carte portait l’adresse de l’aéro-club pour son retour, sur cette carte chaque concurrent indiquait son nom. Un emplacement était réservé pour que la personne qui trouverait ce ballon puisse noter son nom et son adresse. Après avoir été complétée, la carte était pendue sous le ballon.

La famille Darme et ses trois garçons, venue pour admirer les évolutions des avions, acheta trois ballons. Madame Darme inscrivit les noms de ses enfants sur trois cartes qui furent pendues sous les ballons. Ils furent lâchés aussitôt.

Malencontreusement, l’un des ballons poussé par le vent alla se loger dans la charpente du hangar des avions de l’aéro-club. Les organisateurs ne voulant pas pénaliser ce pauvre concurrent regonflèrent un autre ballon et Mme Darme refit une carte. Ne sachant pas à qui était le ballon prisonnier dans la charpente, elle mit le nom de Sébastien, l’un des trois frères et le ballon pris son envol.

Dans les jours qui suivirent, des cartes arrivaient à l’aéro-club. L’une d’elles fut trouvée dès le 27 septembre au matin par Mme Annette Hab 18 Darme record2Lindberg, habitant la ville d’Alvdalen* en Suède et c’était celle de Sébastien Darme.

1 770 km en 20 heures

Le ballon de Sébastien avait parcouru près de 1 770 km en ligne droite en 20 heures, soit à près de 90 km/h, un record en soi et il termina premier de ce concours.

Le ballon de Sébastien avait pris le bon vent et celui de son frère Guillaume le suivait de près car il termina deuxième en se posant à Sophiental en Allemagne.


Quant au troisième ballon de la famille Darme que la maman avait mis au hasard, au nom de Sébastien, il termina dernier en se posant à Treffort.  En somme une belle histoire pour la famille Darme.

Pour sa première place, Sébastien fut récompensé en recevant la maquette de la navette spatiale « Columbia » offerte par le magasin bien connu des modélistes, MINI-HOBBY. 

Article de François Chaume - La commune d'Älvdalen est une commune du comté de Dalécarlie en Suède. C'est la seule ville du monde où l'on parle le dalécarlien.