bandeau header

Les Mercis en 2006Honorer des habitants méritants pour leur investissement dans la vie associative, c'est l'objet des soirées " Merci " qui ont eu lieu les 13 octobre 2006 et 2 avril 2011. Cette initiative communale est préparée par une commission municipale.

Le mot se décline ici en définition de :

 Mérite, Encouragement, Récompense, Compétence,  Investissement.




Les Mercis en 2011

Cet événement de remerciements, ouvert à la population, a un caractère festif et animé de prestations réalisées par différentes associations de la commune.




Liste des Merci :                  2006    -      2011
Chorale amitié rencontre : Odile Crétin - Michel Jenton
Comité de fleurissement : Paulette et Georges Paccaud - Paulette et Paul Subtil
Association culturelle et sportive : Jean-Claude Gioria - Pascale Leclercq
Amicale donneurs de sang : Daniel Michel
Amis de la Veyle : Jacquy Marti et Michel Paris
Anciens combattants : Lucien Guillemot - Jean Sybelle
Comité des fêtes : Christian et Christiane Guérin
Pôle socioculturel : Jean-Louis Lozier
Blues en Bresse : Pascale Veillerot
Centre de première intervention (pompiers) : Gilles Verne
Club amitié rencontre : René Colignon - Denise Pelot
Club de natation de Bourg : Sophie Catonnet
Gym volontaire : Daniel Michaud
Aïkido-club : Marcel Cornier
Olympique football : Patrick Lonjean
Saint-Denis rando et cyclo : Jean-Paul Perret et Maurice Delaborde - Christian Auger
Jumelage Saint-Denis Rédéa : Maurice Chagneux - Solange Michel
Petite unité de vie (association de gestion) : Jean-Marie Pelot
Accords-musique : Jacques Crozier
Saint-Denis Dojo (judo) : Stéphane Duclos-Colas - Jean-Louis Guyot, Jean-Michel Guyot et Mylène Guyot
Tennis de table dionysien : Alain Loisy
Bibliothèque municipale : l'ensemble des bénévoles
Coups de coeur : Marie et Roger Gruel (comité des fêtes), Monique et Raymond Marvie (comité de fleurisssement) -Stéphane Débias, chef de corps des pompiers ; Blaise La Rocca, chef de choeur Chorale amitié rencontre ; Jean-Paul Thouny, correspondant de presse

Article de Jean-Philippe Bertrand