bandeau header

Puit Caf Boulangerie

La vie du village s'organisait autour d'un point central, où trônait fièrement un puits, avec d’un côté l’épicerie de M. et Mme Dubois, le bureau de tabac et l’épicerie Pochon reprise par M.et Mme Alphonse Genton, le sabotier Laurent, en face Chamonaz ouvert seulement le dimanche, le coiffeur M. Brunet et M. Budin.

L'horloger du village, Aimé Genton, réparait ses montres et ses réveils. Son atelier était installé dans une pièce qui est devenue la salle du conseil municipal à la mairie.

Le boucher ouvrait un dépôt, deux fois par semaine, dans un local disparu aujourd’hui. Plus tard, de Corgenon, il effectuait avec sa camionnette une tournée en campagne et faisait halte au centre du village.


De 1938 à 1994, Mme Louvet a tenu la boulangerie-café puis la licence a été vendue. Le dernier commerce du cœur du village a disparu au profit de commerces situés au bas du village le long de l’avenue de Trévoux.




  

Source bulletin municipal